Prières de rue à Clichy : les élus FN se sont mobilisés

Nous étions présents à la manifestation pour dénoncer le rassemblement illégal d'islamistes tous les vendredis devant la mairie de Clichy. Les prières de rue sont des actes politiques et militants et constituent une grave entorse au principe de la laïcité. Le gouvernement doit réagir et vite ! 

Retrouvez le communiqué de presse de Wallerand de Saint Just, président de groupe FN/RBM au conseil régional d'Ile-de-France

3 conseillers régionaux d’Île-de-France du groupe Front National, Mathilde Androuet, Audrey Guibert et Aurélien Legrand, ainsi que Laurent Salles élu de Suresnes, se sont joints aujourd’hui aux élus rassemblés à Clichy-la-Garenne pour protester contre les prières de rue.

Devant des forces de l’ordre passives, faute d’avoir reçu l’ordre de faire respecter la République, il a fallu aux élus présents entonner à plusieurs reprises la Marseillaise pour couvrir le bruit des prédicateurs en plein centre-ville. Une fois encore, la passivité, voire la complicité de l’Etat devant des revendications communautaristes inacceptables doivent être soulignées.. Cela fait 9 mois que les prières de rue ont cours à Clichy, alors que la ville dispose d’une mosquée, sans que la Préfecture ne réagisse.

Il est inadmissible de devoir en arriver à organiser une telle manifestation pour faire respecter l’ordre républicain dans les rues de nos villes. La République ne doit pas se faire complice de revendications qui relèvent de querelles communautaristes étrangères à la France. Les élus du Front National étaient mobilisés à Clichy aujourd’hui, ils restent mobilisés en tout lieu pour faire respecter nos valeurs et notre identité face au communautarisme.

 

Capture d e cran 2017 11 13 a 12 27 16

 

×