« Portiques dans les gares : Valérie Pécresse choisi la préférence étrangère ! »

I5rlueivCommuniqué de Wallerand de Saint Just, président du groupe FN-IDF Bleu Marine, et d’Audrey Guibert, Conseillère régionale d’Île-de-France, administratrice du STIFJ5tfoy e

Dans le but de préparer l’arrivée du « Smart Navigo », version dématérialisée du titre de transport des abonnés aux transports franciliens, SNCF Transilien a décidé de remplacer les portiques d'accès aux quais des trains de banlieue d'Ile-de-France. Ce choix intègre la politique du Stif en matière de lutte contre la fraude et ce sont donc les impôts des franciliens qui financeront intégralement le projet via le Stif.

C’est avec un immense étonnement que nous découvrons que la commande de ces nouveaux portiques s’effectuera au profit de l’entreprise américaine Conduent

Nous sommes d’autant plus surpris que Valérie Pécresse n’a cessé de vanter ces derniers jours, y compris lors du dernier conseil d’administration du Stifdébut mars, les mérites de son « Small business act » francilien, directement inspiré de notre programme, et destiné à favoriser les entreprises franciliennes dans la commande publique. 

Une fois de plus il ne s’agissait que d’un jeu de communication à visée électoraliste. Cette commande de matériel auprès d’une entreprise américaine illustre concrètement la soumission totale de la majorité régionale au dogmatisme de la mondialisation sauvage et son mépris des entreprises françaises et de leurs salariés. 

La position du Front national reste la même : nous réclamons l’instauration d’un véritable patriotisme économique en réservant la commande publique, régionale comme nationale, aux entreprises françaises, notamment à nos PME (engagement 37 de Marine Le Pen), condition indispensable de la santé industrielle de notre pays et donc de la bonne tenue de l’emploi en France. 

 
×