La crise des migrants connaît même des ramifications à Etréchy !

Francois helieTribune de François HELIE, président de groupe Etrechy Bleu Marine

La crise des migrants que notre pays traverse depuis de trop longues années et sans que l'Etat ne veuille trouver d'issue, connaît même des ramifications à Etréchy. Nous apprenons que neuf enfants de migrants installés à Souzy-la-Briche sont scolarisés dans une école de notre commune. Il est évident que ces enfants doivent avoir accès à l'éducation scolaire, mais le fait qu'ils ne parlent pas français pose un tout autre problème notamment sur la qualité de l'enseignement qui sera évidemment en baisse.

Pire, nous apprenons de la part de la mairie, que ces enfants issus probablement d'Afghanistan, ne parlent en fait que l'allemand ! Nous ne savions pas qu'en Afghanistan, la langue maternelle était celle d'Angela Merkel !

Madame le maire, ne vous êtes-vous pas rendu compte que ces enfants avaient d’abord séjourné avec leur famille en Allemagne où ils ont été scolarisés avant de venir finalement s'installer sous de meilleurs auspices, notamment ceux des aides sociales !

Nous n'avons évidemment pas affaire à des personnes fuyant uniquement une guerre ou un régime, mais bel et bien à des gens faisant du tourisme social via les largesses de l'espace Schengen, et tout en continuant à recevoir les aides d'outre- Rhin.

Et dire que pendant ce temps-là, des familles de communes voisines qui voulaient scolariser leurs enfants à Etréchy ont vu leur demande refusée. Ça fait réfléchir !

 

×