Installation de gens du voyage dans le parc des Bordes à Bondoufle, les autorités locales doivent agir !

Capture d e cran 2017 04 05 a 22 55 31J'ai été saisie de nombreuses requêtes de la part de Bondouflois qui doivent subir en face de chez eux une occupation illégale de plus d'une trentaine de caravanes dans le parc des Bordes appartenant à la Communauté d'agglomération Grand Paris Sud. Le Front national de l'Essonne exige donc dans les plus brefs délais l'évacuation de ces caravanes. 

 

Cette intrusion a été perpétrée de manière massive et dans une réelle volonté de s’installer durablement. Les habitants ont déjà été confrontés en octobre 2016 à cette même situation inacceptable. Jean Hartz, le maire de Bondoufle et Francis Chouat, le président de la Communauté d'agglomération Grand Paris Sud  ont manifestement abandonné les habitants qui sont laissés pour compte face à ce phénomène tendant à se banaliser.  Les riverains sont exposés aux risques engendrés par ces installations sauvages : raccordements électriques dangereux et aux bornes d'incendie. Sans compter que les riverains partagent également un sentiment d'insécurité.

Force est de constater que les gens du voyage qui se sont installés en toute impunité dans le parc des Bordes profitent de l’inertie de l’Etat et des autorités locales. Ces occupations illicites répétées sont de nature à porter atteinte à la sécurité publique. Ainsi, nous demandons à Madame la préfète de faire respecter l'ordre et les lois de la République et de procéder à l'évacuation forcée de ces caravanes. Ces installations sauvages sur un terrain par des gens du voyage doivent tout simplement cesser définitivement.

Danielle Oger, 

Responsable de la première circonscription du Front National de l’Essonne 

Capture d e cran 2017 04 05 a 22 55 18

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Resized 20170403 185334

 

×