Incendies volontaires et pompier blessé à Grand-Vaux, plus rien n'arrête les racailles !

J5tfoy eArticle publié le 18 février 2017

Audrey Guibert tient à apporter tout son soutien au pompier blessé hier en intervention dans le quartier de Grand-Vaux, ainsi qu'aux policiers violemment pris à partie suite aux incendies volontaires survenus cette nuit dans le quartier. 

Visiblement, les racailles ont tendu un piège aux pompiers en signalant un faux départ de feu, puis en les caillassant à leur arrivée. Plusieurs cocktails Molotov ont été lancés dans leur direction entraînant la destruction de deux véhicules. Plus grave, un pompier a également été blessé à l'œil à cause d'un bris de glace. Aucune interpellation n'a été effectuée. 

Le Front National de l'Essonne condamne très fermement ces violences inadmissibles, qui visent des personnels au service du bien public. 

La multiplication depuis des années de ces violences gratuites témoigne de la nécessité de remettre au plus vite la France en ordre. La responsabilité des autorités, qui ont encouragé ces faits de délinquance aggravée par leur passivité dans notre département, est criante. Le Front National de l’Essonne demande notamment une aggravation substantielle des peines en cas de violences commises à l'encontre des pompiers et des policiers qui mettent au quotidien leur vie en péril pour défendre la nôtre. 

Seule Marine Le Pen s’est engagée à faire preuve de la plus grande sévérité à l’égard de tous ceux qui bafouent nos lois. Ainsi, le réarmement moral, humain et matériel de nos forces de sécurité, appuyé par une politique de tolérance zéro vis-à-vis des caïds des cités est indispensable pour mettre fin à cette situation délétère et explosive dans le quartier de Grand-Vaux. 

 

Audrey Guibert, 

Secrétaire départementale du Front National de l’Essonne, 

Conseillère régionale d’Ile-de-France, 

Conseillère municipale de Savigny-sur-Org

×