14 juillet

En marge du 14 juillet, face au désengagement de l’Etat, l’Essonne devient le terrain de jeux privilégié des racailles !

Audrey guibertDans la nuit du 13 au 14 juillet, le département de l'Essonne a été le théâtre de violences urbaines : 26 voitures incendiées, 41 feux de poubelle recensés, nombreux jets de projectiles ayant endommagés des camions de pompiers, échauffourées, plusieurs cocktails Molotov ont été lancés contre le commissariat des Ulis par une quarantaine de délinquants. Des pompiers ont même été victimes ce week-end de tirs de feux d’artifice à Epinay-sous-Sénart, Evry et les Ulis. 

Lire la suite

×