Réaction de Julien SCHENARDI suite à l'installation illégale des gens du voyage à Mennecy

Julien schenardiDimanche 2 octobre, une trentaine de caravanes tractées par de rutilants véhicules ont investi un chantier situé sur la ZAC Montvrain 2, et ce, malgré l’intervention des gendarmes du secteur. Je déplore et condamne cet acte illégal qui malheureusement, a tendance à se répéter trop souvent, alors que 4,5 millions d’euros ont été investis par la CCVE pour l’aménagement d’aires d’accueil conformément à la législation.

 

A la suite de cet envahissement, la mairie de Mennecy s’est empressée de communiquer pour affirmer qu’elle agissait avec fermeté et prétend dans un communiqué de presse avoir « bloqué les caravanes ».

De fermeté il n’en est question que dans les mots, car dans les faits il n’y a pas grand-chose à faire pour un élu si ce n’est de constater la présence des nomades. Seul le préfet peut requérir le concours de la force publique ce qui est rarement le cas ou alors si l’installation perdure dans le temps.

Pour ce qui est du blocage des caravanes on est là dans l’esbroufe la plus totale. Comme le montre la photo prise par mes soins ce jour, les plots en béton disposés ainsi ne représentent nullement une entrave à la circulation des véhicules et des caravanes.

Ce qui en revanche aurait été plus utile que des coups de menton, c’aurait été de prévenir cette arrivée en sécurisant les lieux de ce chantier en coopération avec le constructeur. Cela se fait déjà sur de nombreux sites où pour empêcher les installations sauvages, les mairies posent des plots en bétons pour le week-end, afin d’éviter ce genre de désagrément.

Julien SCHENARDI

Conseiller municipal

Capture d e cran 2016 10 05 a 16 51 28

×