Projet de mosquée à Dourdan : quand le maire PS préfère le dissimuler à ses administrés !

Le 17 juillet dernier, Madame BOQUET, maire PS de Dourdan, octroyait en catimini un permis de construire à l'association « Les amis du Dourdannais » pour la construction d'une salle polyvalente sise 25, rue de la Gaudrée qui sera en réalité un complexe islamique composé d'une école coranique et d'une mosquée pouvant accueillir jusqu'à plus de 300 fidèles !

Des habitants nous ont alors contactés la semaine dernière pour dénoncer et s’opposer à ce projet de construction de mosquée. Alors qu’elle était au courant des ambitions du « centre socio-culturel des musulmans de Dourdan » depuis plus d’un an, Madame le maire a préféré dissimuler ce projet à ses administrés et aux chefs d’entreprises de la zone industrielle impactée par la construction du complexe islamique, et se soumettre avec une complaisance déconcertante aux revendications politico-religieuses qui sévissent dans sa ville. 

Plusieurs questions demeurent en suspens :

=>Pourquoi ce silence ? 

=>Sur le panneau de construction certaines informations sont manquantes, voire insuffisantes :

-On ne connaît pas le nom du bénéficiaire, sachant que rien ne permet de conclure que le propriétaire, l'association « Les amis du Dourdannais », serait également le bénéficiaire ;

-On ne connaît pas l’adresse de la mairie où le dossier pourrait être consulté ;

-Enfin, la précision sur la nature réelle du projet prête également à discussion. Comment peut-on supposer que derrière l'association « Les amis du Dourdannais », et le motif de construction d'une salle polyvalente, se cache la volonté de construire une mosquée et une école coranique ? 

 

Par ailleurs, nous demandons à l’association  « Les amis du Dourdannais » de publier un plan de financement afin d’assurer un maximum de transparence à l’égard des habitants qui n’ont jamais été consultés sur ce projet. Tout financement des activités cultuelles par des fonds publics ou des puissances étrangères (Qatar, Arabie Saoudite, etc.) devra être tout simplement interdit. Nous serons particulièrement vigilants sur l'évolution de ce projet de mosquée au cours de ces prochains mois.

 

Audrey Guibert,

Secrétaire départementale du Front National de l’Essonne,

Conseillère régionale d’Ile-de-France,

Conseillère municipale de Savigny-sur-Orge.

 

Et

 

François Helie,

Secrétaire départemental adjoint du Front National de l’Essonne,

Conseiller municipal à Etrechy

Conseiller communautaire FN entre Juine et Renarde.

 

Capture d e cran 2017 10 25 a 18 49 07

 

Capture d e cran 2017 10 25 a 18 49 21

×