« Premiers renoncements de campagne : en avant les taxes Pécresse ! »

Wallerand de saint justCommuniqué de presse de Wallerand de Saint Just, Président du groupe FN du Conseil régional d’Île-de-France et Audrey Guibert, conseillère régionale :

Alors que Valérie Pécresse exhume l’écotaxe régionale pour tous les poids lourds en transit en Ile-de-France, elle annonce une augmentation du prix du Navigo à tarif unique de 10 à 15€ par mois.

J5tfoy eLe groupe Front national, pendant la séance plénière des jeudi 16 et vendredi 17 juin, avait interpellé à plusieurs reprises la présidente de la région Ile-de-France à ce sujet. Devant la représentation régionale, Valérie Pécresse s’était réfugiée dans un mutisme absolu. 


Valérie Pécresse, qui avait pourtant assuré pendant la campagne des élections régionales qu’elle n’augmenterait pas le prix du Passe Navigo afin de ne pas jouer «au yoyo avec le pouvoir d’achat des Franciliens» (sic), renie ainsi et déjà l’un de ses principaux engagements de campagne.

Pour justifier cette hausse considérable, elle avance qu’aucune solution pérenne en matière de financement n’est garantie pour sauvegarder ce tarif. Or, par exemple, il conviendrait peut-être de renoncer aux projets qui ne sont pas prioritaires comme la dématérialisation des titres de transport franciliens qui nécessite une dépense d’environ 400 millions d'euros sur six ans.

Le maintien du prix du Passe Navigo à 70€ est possible, encore faudrait-il en avoir la volonté politique et renoncer aux projets inutiles qui frisent la folie des grandeurs.

Les taxes Pécresse sont donc bien en ordre de marche : routiers français et usagers franciliens paieront, comme toujours, l'ardoise !

transports Valérie Pécresse Passe Navigo

×