Marcoussis prêt à accueillir des migrants… mais qu’en disent les habitants ?

Photo FranckBEELDENSNous apprenons au travers de différents médias, que Marcoussis se porterait volontaire pour accueillir des migrants. Olivier THOMAS, maire socialiste de cette commune, s’inscrit ainsi dans la droite ligne du parti politique qu’il représente : Accueillir des migrants sans même consulter sa population. 

Ainsi les Marcoussisiens feront les frais de décisions politiques auxquelles ils n’ont pas pris part. 

 

Au-delà du prétendu humanisme affiché, l’accueil de migrants sur nos communes rurales n’offre aucune perspective d’avenir à ces personnes-là. Notre beau pays n’a pas vocation à accueillir toute la misère du monde. Avec 6 millions de chômeurs et 9 millions de pauvres, qu’a-t-on à offrir à ces réfugiés ?

Nous nous opposons donc clairement à l’accueil de tous migrants sur nos communes. Les municipalités et plus encore leurs habitants, n’ont pas à faire les frais d’une politique nationale d’immigration désastreuse. La solution est nationale, pas communale :

Nous devons permettre la fixation de ces populations dans leurs pays d’origine en stoppant toute ingérence comme l’intervention en Lybie commandée par Sarkozy et soutenue par l’intégralité de la classe politique à l’exception du Front National.

Nous devons inciter les pays limitrophes, culturellement plus proches tels que l’Arabie Saoudite et le Qatar, à accueillir ces réfugiés. Ces pays sont géographiquement et légitimement mieux placés pour participer à la création de campements humanitaires aux frontières des pays en guerre.

Défendre le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes, voilà la véritable solution de long terme, loin de la fuite en avant destructrice que constitue l’accueil massif de réfugiés dans notre pays déjà asphyxié par des années de submersion migratoire. 

Le Front National de l’Essonne, demande donc à Olivier THOMAS, s’il a effectivement l’intention d’accueillir des migrants à Marcoussis, de consulter par référendum local ses administrés. 

Quoi qu’il en soit, les électeurs sont maintenant prévenus : si M. THOMAS est de nouveau candidat, avec ses complices LR, il sera celui de l’immigration et de la préférence étrangère. Il reviendra aux électeurs de prendre la responsabilité de mettre au pouvoir les fossoyeurs de notre nation, ou de porter aux responsabilités des patriotes qui se battront pour eux. 

Franck BEELDENS – DA SILVA,

secrétaire de la 4ème circonscription.

immigration Marcoussis migrants

×