Dans la nuit du 13 au 14 juillet : émeutes et violences ont émaillé le département de l’Essonne. Tolérance zéro contre les racailles !

Sans titreDe nombreuses violences urbaines ont éclaté dans la nuit du 13 au 14 juillet en marge des traditionnels feux d’artifice et festivités : un Franprix dévalisé à Vigneux-sur-Seine, véhicules incendiés, mobiliers urbains vandalisés et des forces de l’ordre et de sécurité prises pour cibles à Vigneux-sur-Seine, Saint-Michel-sur-Orge, Igny, Saint-Germain-lès-Arpajon, et Paray-Vieille-Poste. Les racailles s’en sont donné à cœur joie. Les délinquants qui jouissent du laxisme généralisé et de l’angélisme qui s’est emparé des gouvernements successifs, se croient tout permis. L’impunité est devenue incontestablement la règle d’or. 

Face à cette situation qui devient de plus en plus délétère dans notre département, avec notamment la multiplication des actes de violence envers les forces de l'ordre, le Front National de l’Essonne exige le renforcement immédiat des moyens et des effectifs de police, promis par le précédent gouvernement afin de procéder à la reconquête des territoires livrés aux caïds, et une répression sans faille contre les délinquants pour permettre de rétablir l’ordre et d’assurer la sécurité des Essonniens !

Audrey Guibert, 

Secrétaire départementale du Front National de l'Essonne, 

Conseillère régionale d'Ile-de-France, 

Conseillère municipale de Savigny-sur-Orge 

×