Attentat des Champs-Élysées. Je demande à la préfecture de l'Essonne de sortir de son silence !

Actualisation du site internet - communiqué de presse publié le 19 juin 2017

Audrey guibert 1Malgré la fiche S, le terroriste islamiste qui est passé à l'acte hier sur les Champs-Elysées en attaquant les forces de l'ordre, avait obtenu par la préfecturede l'Essonne, en février 2017, le renouvellement de son permis de détention d’armes pour la pratique du tir sportif. La préfecture de l'Essonne a donc délivré un permis de tuer à un islamiste fiché S en plein état d'urgence. Selon plusieurs médias, la préfecture de l'Essonne aurait également refusé il y a quelques mois, d'effectuer une perquisition administrative au domicile de l'individu fiché S pour radicalisation. 

 

 

Ainsi, face à cette très grave défaillance de la préfecture de l'Essonne qui a mis en danger la sécurité des Français et des forces de l'ordre,  je demande avec gravité à la préfète de l'Essonne, Madame Josiane Chevalier, de répondre en toute transparence et d'expliquer comment le permis de port d'armes d'un individu fiché S pour radicalisation et surveillé par la Direction Générale de la Sécurité Intérieure depuis 2015 a pu être renouvelé par ses services ?

Audrey Guibert 

×