Communiqué de presse : « Ma commune sans migrants » : LR, PS et UDI, main dans la main pour organiser la submersion migratoire

J5tfoy eLors du conseil municipal de Savigny-sur-Orge, qui s’est tenu hier soir, le groupe Savigny Bleu Marine a présenté une motion « Ma commune sans migrants ». La majorité et l'opposition de gauche (DLF-LR-PS-UDI) se sont rassemblés et ont voté contre cette motion. Cette position doit être assimilée à de la complaisance, voire un soutien à la politique de dissémination des migrants décidée par le gouvernement socialiste qui veut passer en force et imposer l’accueil de migrants sans aucune concertation ni consultation des maires et des populations locales concernées. Seul un élu ayant quitté la majorité a cependant eu le courage de soutenir la motion.

Au-delà des nombreuses approximations et d’une méconnaissance totale de l’actualité, le maire de Savigny-sur-Orge ne s’est donc pas opposé à l’accueil de migrants. Par ailleurs, et nous l’avons constaté encore plus ces derniers jours, la Ville de Paris, avec la complicité de l’Etat, dissémine dans toute l’Ile-de-France et plus particulièrement en Essonne des clandestins.

Alors que cette dissémination pose inéluctablement des problèmes économiques, sociaux, d’organisation et de sécurité majeurs, le maire aurait dû prendre ses responsabilités et faire preuve de courage politique en soutenant notre motion. En effet, comment être certain qu’il n’y a pas parmi les migrants dispersés un de ces soldats de l’Etat islamique prêt à passer à l’acte, surtout lorsque l’on sait qu’environ 5 000 djihadistes se seraient infiltrés en Europe selon Europol.

Les politiciens aux manettes ont décidé de se préoccuper davantage des clandestins fraîchement arrivés plutôt que de nos compatriotes les plus défavorisés. Ces arrivées massives ont des conséquences directes : engorgement du parc locatif social alors que des Français attendent des logements, coût astronomique pour la collectivité, insécurité, violence.

Seul le Front National a le courage de s'opposer à ces arrivées massives encouragées par des politiciens soumis aux dogmes mondialistes.

Audrey Guibert,

Secrétaire départementale du Front National de l’Essonne,

Conseillère régionale d’Ile-de-France,

Conseillère municipale de Savigny-sur-Orge

×